Panetière provençale Louis XV en noyer – XVIIIᵉ – Sud de la France

Avec sa jolie structure de cathédrale miniature, ce petit meuble très travaillé est parfois interprété comme un élément de mobilier religieux.
Or il s’agit en réalité d’un garde-manger très recherché en Provence au XVIIIᵉ siècle.
Accroché contre un mur, il était entièrement tapissé de tissu afin de mettre à l’abri des rongeurs toutes les victuailles qui pouvaient se conserver à l’air libre : le pain, les fromages, le saucisson, etc.
De par la délicatesse de sa structure et la finesse de son décor, cette panetière provençale fut manifestement offerte pour leurs noces à un couple de la bonne société.

  • Les quatre montants finement tournés sont surmontés par des bobèches.
  • La petite porte moulurée en creux est ornée d’une généreuse entrée de serrure courant de haut en bas.
  • La charnière est elle-même délibérément imposante.
  • Les barreaux sont délicatement fuselés.
  • Les quatre pieds sont sculptés en volutes.

Dimensions : largeur 80 cm, hauteur 105 cm, profondeur 47 cm.
Prix : sur demande.

Panetière provençale Louis XV en noyer – XVIIIᵉ – Sud de la France
Les quatre montants tournés surmontés de bobèches
Les quatre montants tournés surmontés de bobèches
La petite porte moulurée avec entrée de serrure et charnière généreuses
La petite porte moulurée avec entrée de serrure et charnière généreuses
Les barreaux sont fuselés
Les barreaux sont délicatement fuselés
Les quatre pieds sont en volutes
Les quatre pieds sont sculptés en volutes

Référence : ME021

Je suis intéressé(e)