Coffre de mariage en chêne – XVIIIᵉ siècle – Auvergne – [MP028]
Coffre de mariage en chêne – XVIIIᵉ siècle – Auvergne – [MP028]
Coffre de mariage en chêne – XVIIIᵉ siècle – Auvergne – [MP028]

Des fleurs, de la passion, une dot et son fourreau

Voici comment ce meuble est apparu en Auvergne au XVIIIᵉ siècle.

Prélude aux noces, les fiançailles permettent d’organiser comme il se doit, l’arrivée prochaine de la mariée dans la famille du marié, sous condition d’une dot faite a minima d’un meuble contenant l’intégralité de son trousseau.

Le père de la promise commande au menuisier en meuble itinérant, un coffre à la fois robuste et délicat où sa fille pourra « serrer » son linge et l’emporter dans son nouveau foyer.

Afin que ses effets personnels, même une fois le coffre rempli à ras bord, ne soient pas froissés, les planches du couvercle sont maintenues sur une traverse cintrée à l’aide de gros clous forgés, ce qui confère sa forme bombée au plateau.

Afin que le trousseau de la mariée soit bien serré et non comprimé, les planches du couvercle sont maintenues sur une traverse cintrée, ce qui confère une forme bombée au plateau.
Afin que le trousseau de la mariée soit bien serré et non comprimé, les planches du couvercle sont maintenues sur une traverse cintrée, ce qui confère une forme bombée au plateau.
Les planches du plateau sont maintenues sur cette courbe à l'aide de gros clous forgés.
Les planches du plateau sont maintenues sur cette courbe à l'aide de gros clous forgés.

Dans la tradition auvergnate, ce coffre est constitué d’épaisses planches de chêne. Cette robuste structure assure sa solidité et sa longévité.

Dans le même temps, l’ornementation regorge de finesse. La façade est ornée de fleurs, symbole de la Passion, encadrées par une succession de motifs en coup d’ongle.

La fleur du panneau du milieu est de plus sertie d’un cadre en forme de losange.

L'ornementation de la façade emplie de fantaisie contraste avec le robustesse de la caisse typiquement auvergnate.
L'ornementation de la façade emplie de fantaisie contraste avec le robustesse de la caisse typiquement auvergnate.
Autour des fleurs, symboles de la Passion, sont tracés des cadres ornés de motifs dits « en coup d'ongle ».
Autour des fleurs, symboles de la Passion, sont tracés des cadres ornés de motifs dits « en coup d'ongle ».
La fleur du panneau du milieu est de plus sertie d'un cadre en forme de losange.
La fleur du panneau du milieu est de plus sertie d'un cadre en forme de losange.

Fleur de lys et moraillon

En point d’orgue, la serrure à bosse est tout à fait remarquable. Le moraillon qui supporte l’auberon, cette boucle dans laquelle le pêne s’engage lorsqu’on tourne la clef dans la serrure, ce moraillon donc présente une très jolie terminaison en fleur de lys, attestant de la fidélité familiale aux Rois de France.

Référence : [MP028]

Dimensions

Largeur : 114 cm, hauteur : 85 cm, profondeur : 57 cm.

Le moraillon qui supporte l'auberon présente une très jolie terminaison en fleur de lys, attestant de la fidélité familiale au Rois de France.
Le moraillon qui supporte l'auberon présente une très jolie terminaison en fleur de lys, attestant de la fidélité familiale au Rois de France.

Je suis intéressé(e)






    Coffres

    • Tous
    • Aquitaine
    • Art populaire
    • Auvergne
    • Béarnais
    • Bois
    • Bordelais
    • Cantal
    • Châtaignier
    • Chêne
    • Coffre
    • Coffre de mariage
    • Coffre de voyage
    • Coffre de voyage en diligence
    • Époque
    • Gers
    • Meuble de château
    • Meubles
    • Meubles d'art populaire
    • Meubles d'époque
    • Mobilier d’art populaire
    • Nord de la France
    • Noyer
    • Ormeau
    • Périgord
    • Pièce d'exception
    • Renaissance
    • Type de meuble
    • XVIIᵉ siècle
    • XVIIIᵉ siècle

    Coffre d’art populaire en châtaignier – XVIIIᵉ siècle – Béarn – [MP027]

    Coffre d’art populaire en châtaignier – XVIIIᵉ siècle – Béarn Le code secret pour s’introduire dans l’univers spirituel de ce coffre surchargé de messages est assurément le chiffre 6. Gardez-le en mémoire pour aiguiser votre regard. Autour de la Croix latine située sous l’entrée de serrure, quatre étoiles à 6 branches illuminent d’emblée la façade.…

    Coffre de style Renaissance en noyer – XVIIᵉ siècle – Périgord – [ME051]

    Coffre de style Renaissance en noyer – XVIIᵉ siècle – Périgord – [ME051] Fabriqué en Périgord au XVIIᵉ siècle, ce coffre en noyer reprend les codes esthétiques de la Renaissance, période charnière entre le Moyen-Âge et les temps modernes. On reconnaît sur le pourtour du plateau et sur la cimaise du bas les fameuses moulures…

    Coffre de mariage en ormeau – XVIIIᵉ siècle – Cantal – [MP016]

    Coffre de mariage en ormeau – XVIIIᵉ siècle – Cantal – [MP016] Ce meuble unique traduit le talent et l’approche délicate et sentimentale du menuisier paysan qui a vécu un temps avec ces jeunes mariés et leurs familles. En effet, au XVIIIᵉ siècle, les menuisiers en meubles étaient itinérants. Ils séjournaient à la ferme le…

    Coffre gothique en chêne – XVIIᵉ – Nord de la France [ME022]

    Coffre gothique en chêne – XVIIᵉ – Nord de la France Ce coffre illustre avec brio la dernière période du style gothique appelée le gothique flamboyant. Il se distingue par une série de cinq panneaux à fenestrage en orbevoie, évoquant les vitraux des cathédrales, ici séparés par des colonnettes sculptées qui traduisent les pilastres -…

    Coffre paysan, chef d’œuvre d’art populaire – XVIIᵉ siècle – Gers [MP006]

    Coffre paysan, chef d’œuvre d’art populaire – XVIIᵉ siècle – Gers Aussi original qu’ingénieux dans sa conception, ce coffre de mariage fabriqué par un paysan témoigne d’une approche aussi inventive qu’emplie de bon sens et d’une exigence implacable quant au choix du bois d’œuvre. Ce coffre est en effet composé de six planches issues du…

    Coffre en noyer – XVIIIᵉ siècle – Périgord [ME010]

    Coffre en noyer du XVIIIᵉ siècle, exceptionnelle qualité du bois, toutes les faces ainsi que le plateau ont été réalisés dans une seule et même planche en noyer séculaire. La moulure cintrée souligne l’entrée de la serrure et témoigne du savoir-faire du menuisier en meuble de l’époque.

    Coffre de voyage en noyer – XVIIᵉ siècle – Sud de la France [ME007]

    Coffre de voyage en noyer du XVIIᵉ siècle. Assemblage à queue d’aronde renforcé de platines métalliques découpées, poignées de transport en fer forgé. Chaque face est constituée d’une seule pièce de bois y compris le dessus.

    Coffre en noyer XVIIIᵉ siècle – Région bordelaise [ME005]

    Coffre en noyer XVIIIᵉ siècle, décoré en façade de pampes et d’un arbre de vie, belles poignées en fer forgé sur les côtés, entrée de serrure décorée d’animaux fantastiques.

    Coffre en chêne – XVIIᵉ siècle – Auvergne [ME011]

    Coffre en chêne – XVIIᵉ siècle – Auvergne Façade décorée de quatre cariatides en gaine stylisées et de trois panneaux à mascarons (un lion au centre et deux masques humains sur les côtés) et vermiculures.

    Coffre de voyage en diligence – XVIIᵉ siècle – Auvergne [ME014]

    Coffre de voyage en diligence entièrement recouvert de cuir clouté.